Les différents chaussons pour rollers et patins à roulettes

Les différents chaussons pour rollers et patins à roulettes

Tous les patins ne possèdent pas de chausson. Le chausson est une pantoufle logée à l’intérieur de la coque, assurant un meilleur confort au pied. Ce chausson peut être fixe ou amovible, en matière synthétique, avec une languette extérieure ou intérieure. La plupart sont aérés et peuvent également être équipés de protections au niveau de la malléole. Certains chaussons sont conçus pour s’adapter à la forme du pied.

Ils peuvent aussi être dotés sur le haut d’un strap et doivent comporter aussi peu de coutures que possible pour ne pas risquer de blesser le pied.

Surtout, ne prenez pas une taille au-dessus car le chausson est calculé pour se détendre après un temps, comme vous pouvez le voir dans notre comparatif de patins à roulettes. Certains chaussons comme le F.I.T System chez Tecnica sont équipés d’une languette flottante qui se déplace avec le tibia pendant la flexion. D’autres sont pourvus d’un système permettant d’expulser de l’air au niveau du haut de la cheville (comme l’Air System de Rollerblade,ce qui a pour effet de bloquer le pied à l’intérieur du chausson).

Les chaussons peuvent être fixes ou amovibles.

Le chausson fixe (intégré) fait souvent fonction de chaussure souple.

Les chaussons amovibles peuvent être sortis de la coque pour être nettoyés, aérés ou remplacés…

Les chaussons amovibles de marche sont équipés d’un laçage, d’une semelle antidérapante et d’une talonnette pour permettre la marche. Ils n’ont cependant pas été conçus pour traverser la France à pied … Utilisez-les de préférence pour vos déplacements urbains quand vos roulettes deviennent indésirables  ,

A l’intérieur de tous ces chaussons, on peut trouver plusieurs types de semelles :

Les semelles standard assurent un bon confort du pied..

Les semelles anatomiques simples offrent quant à elles une parfaite ergonomie.

Les semelles anatomiques ventilées, enfin, permettent une ventilation optimale.

Le choix du chausson doit se faire en fonction de la pratique adoptée.

Les chaussons de fitness sont de préférence amovibles et aérés et doivent éviter les coutures intérieures. Pour un confort maximum, optez pour un rembourrage aux malléoles et choisissez une semelle anatomique. La languette doit être épaisse et aérée à la fois. Toutes ces options vous éviteront de bien douloureuses ampoules.

Les chaussons de hockey : Très peu de modèles de rollers de hockey possèdent un chausson, car il s’agit très souvent d’une chaussure montée sur un châssis.

Les chaussons d’agressive sont de préférence amovibles avec une languette épaisse, un rembourrage maximal pour protéger les pieds de toutes les torsions qu’ils vont devoir subir.

Les chaussons de course sont de taille basse afin de donner au coureur un maximum d’amplitude pour la poussée. Rappelons que la plupart des patins de compétition sont dotés de chaussures en cuir ou thermo-moulées qui n’ont nul besoin de chaussons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *